La pédagogie Montessori

En faisant la démarche d’inscrire nos enfants dans une école appliquant la pédagogie Montessori, nous souhaitions leur offrir ce que Maria a mis au point pour ces petits, et trouver ainsi une continuité à notre mode éducatif. C’est à dire prendre soin d’eux et des autres enfants  en les respectant et en leur donnant le goût d’apprendre. Nous souhaitions cet accompagnement tant revendiqué par le docteur Montessori, essentiel à chaque enfant; Malheureusement l’école dans laquelle nous avons inscrit nos enfants était loin, très loin du travail et de l’engagement de Maria Montessori. Il faut savoir que certaines écoles et des pseudo organismes de formations on fait de la pédagogies Montessori un pur business, ne se souciant ni de l’enfant ni du travail de la pédagogue et encore moins de la mémoire de Maria Montessori. Nous en avons fait les frais dans une école parisienne il y a quelques année. Les compétences du corps enseignant étaient faire du profit et maltraiter les enfants. Je reste néanmoins convaincue que la pédagogie (et le travail) titanesque et remarquable de la première femme médecin italienne reste une valeur sure. Mais prenez soin de bien choisir votre établissement avant d’y inscrire vos enfants.

Pédagogie Maria Montessori

.

Qui est Maria Montessori

Scientifique engagée, droits des femmes et des enfants

Née en 1870 en Italie, Maria Montessori est devenue en 1896 à l’âge de 26 ans la première femme médecin de son pays. (après avoir réussi non sans mal à intégrer la faculté de médecine à l’époque réservée aux hommes). Elle se spécialise en psychiatrie et parallèlement milite activement pour la reconnaissance des droits des femmes et des enfants atteints de déficience mentale. Maria a eu un enfant qu’elle a caché quelques années puisque né hors mariage, Mario né en 1898. Dans un premier temps son travail se dirige pour les enfants déficients. Pour cela elle s’inspire des méthodes éducatives de Jean Itard médecin français spécialiste de la surdité et Édouard Séguin pédagogue français à l’origine de l’éducation des personnes handicapées. Elle fuit le fascisme de Mussolini et part s’installer aux Pays bas et en Inde où elle poursuivra son travail et ouvrira des écoles. Son fils Mario lui ayant emboité le pas. Décorée de la Légion d’honneur à la Sorbonne, elle est représentée sur le dernier billet de 1 000 lires italiennes.

Son travail

Observer

Durant plus de 60 ans Maria Montessori n’a cessé d’observer. Observer (sans juger) est la base de son travail. Elle a observé dans les moindres détails le comportement des enfants. Au départ il s’agissait d’enfants déficients. Elle s’est ensuite consacré aux enfants que l’on dit normaux et entreprend des études de psychologie et de philosophie. Nous sommes en 1906, pour ces petits, Maria va créer et leur offrir sa pédagogie. En 1907 sa première école voit le jour. La Casa dei bambini (la maison des enfants). Située à San Lorenzo, un quartier défavorisé de Rome. Le but premier de cette école était de recueillir les enfants pour leur éviter de trainer dans les rues et préserver la tranquillité du quartier.

Sa pédagogie

Une pédagogie basée sur le respect individuel de l’enfant

Maria avait compris une chose essentielle, l’enfant est cet être qui sera l’adulte de demain. Hors, comme elle l’a elle même constaté, l’homme (n’oublions pas que nous sommes à la fin XIXèm siècle) n’a pas prévu de place pour son enfant. Par exemple, l’enfant n’a pas de mobilier à sa taille. Il est donc essentiel de respecter ses besoins et son développement en lui offrant un environnement adapté. Concrètement, en classe c’est l’enfant qui choisit le travail qu’il va accomplir et le temps qu’il y mettra, en s’auto-corrigeant. Néanmoins rien n’est laissé au hasard puisque l’enfant évolue dans un environnement qui est pensé pour lui et guidé par l’adulte qui intervient si besoin et avec discrétion. Permettant ainsi à l’enfant d’accéder à l’autonomie.

Le corps indissociable de l’esprit

Dans les classes Montessori, les enfants sont libres de circuler de façon autonome et individuelle. Chacun selon ses propres besoins va chercher le matériel dont il a besoin pour travailler.  Logique lorsque l’on sait que la pédagogie Montessori est basée sur le développement dans son ensemble: physique, sociale, intellectuelle et émotionnelle. Nous partons de fait que chaque individu est unique. Les enfants n’ayant pas tous les mêmes besoins au même moment, cette liberté de mouvement dans la classe est primordiale. Et non ce n’est pas le bazar en salle de classe, bien au contraire.

L’esprit absorbant 

Cette capacité spécifique propre au jeunes enfants que Maria Montessori a découvert fait partie intégrante de sa pédagogie. C’est influencé par son environnement et les personnes qui l’entourent que l’enfant va découvrir, apprendre et se forger. Il s’agit là de son intelligence. Un apprentissage naturel qui passe par des périodes dites sensibles. Un exemple d’apprentissage naturel, le langage. Enfant nous apprenons notre langue ou nos langues maternelles le plus simplement du monde. Et bien cette faculté est valable pour tous les apprentissages.

Aide moi à faire seul

La clé est l’autonomie. Aider et guider sans faire à la place de l’enfant. Grace au matériel utilisé, l’enfant peut et va s’auto-corriger. Répétant le même exercice autant de fois qu’il le juge nécessaire. Personne pour l’interrompre ou le contraindre à stopper ou changer d’exercice. Dans une classe Montessori chacun travaillant à son propre rythme,  il n’y a ni compétition (pas de note) ni sentiment d’humiliation lié à un éventuel échec puisque c’est l’enfant lui même qui se corrige.

Son matériel

Pour appliquer sa pédagogie Maria Montessori à pensé et créé son propre matériel. Là encore rien n’est laissé au hasard. Biologie, géographie, langage, mathématique, vie Pratique, sensoriel autant de domaines qui ont leur propre matériel. La liste est infinie, je peux néanmoins en nommer quelques uns:

  • La tour rose, ce concept de cubes prépare l’enfant aux mathématiques du système décimal, de la géométrie et du volume. Il est également utilisé pour développer la coordination musculaire fine.
  • Les lettres rugueuses pour la lecture et l’écriture. En passant ses doigts sur les lettres rugueuse l’enfant découvre la forme et le son de la lettre.
  • Les perles pour les mathématiques.
  • L’escalier marron. Avec ces prisme en bois de différentes tailles, l’enfant travaille la géométrie plane, de surface et de volume.

Les écoles Montessori à travers le monde

Des classes par groupe d’âges

Dans les classes Montessori les enfants sont regroupés par tranche de 3ans. C’est ainsi que dans la classe des maternelles se trouvent des enfants qui ont entre 3 ans et 6 ans. Dans la classe des primaires, des enfants qui ont entre 6 ans et 9 ans. Et non ça ne créé aucun problème au contraire. Cette « mixité » apporte beaucoup d’avantages. Les petits sont motivés par les plus grands, ils perçoivent sans vraiment sans rendre compte l’éducation de leurs ainés. Les grands eux se responsabilisent, murissent, ils prennent à cœur leur rôle d’ainés comme dans une fratrie. J’ai moi même constaté une véritable complicité entre les enfants de tous âges.  Cette relation entre grands et petits se poursuivaient à la maison. Avec de bons moments d’échanges, de baston (il en faut) et de réelle amitié.

Des écoles élitistes ?

Malheureusement oui, du moins en France. Il faut avoir les moyens d’inscrire ses enfants dans une école Montessori et de poursuivre leur scolarité au moins jusqu’en fin du cycle primaire. A moins d’avoir la chance de connaitre une école liée sous contrat avec l’Etat ce qui n’était pas notre cas. En 2008 date de leur dernière année dans une école Montessori je payais environ 1000€ par mois pour mes deux enfants. Malgré certaines mauvaises personnes rencontrées cette école, je suis heureuse que mes enfants aient connu et travaillé sur la base de cette pédagogie.

Les éducateurs

Les éducateurs Montessori sont formés à une connaissance profonde du développement de l’enfant et de la psychopédagogie Montessori. Ils ne sont pas forcément professeurs des écoles de l’éducation nationale.

Nos conseils

Malgré la très mauvaise et traumatisante expérience que nous avons vécue il faut savoir qu’il existe de très bonnes écoles Montessori, c’est d’ailleurs le but premier. Si j’ai un conseil à vous donner avant que vous y inscrivez vos enfants, rapprochez vous de l’AMF l’Association Montessori de France qui à ma connaissance est encore aujourd’hui la seule association française affiliée à l’Association Montessori Internationale (AMI) Fiez vous aux écoles affiliées à cette association.

Liens Utiles

  • ISM L’Institut Supérieur Maria Montessori (Association loi 1901) est le seul centre de formation en France agréé par l’Association Montessori International (pour les enfants de la naissance à trois ans et pour la Maison des Enfants – 3-6 ans).
  •  AMI
  •  AMF (à ne pas confondre avec d’autre organismes qui ne sont qu’une pale copie) L’Association Montessori de France, fondée en 1950, est une Association loi 1901 d’intérêt général affiliée à l’Association Montessori Internationale (AMI)
  •  CFMF Le Centre de Formation Montessori Francophonie est accrédité par l’Association Montessori Internationale
    pour dispenser une formation en accord avec les exigences de cette dernière
  •  La Fondation Montessori de France. La Fondation Montessori de France apporte son soutien aux organismes et établissements qui aident à faire rayonner la pédagogie Montessori en France

Lectures

Il existe un grand nombre de livre de et sur Maria Montessori, si je dois en conseiller qu’un ce sera

L’enfant

Enfin, terminons par ces belles citations de Maria Montessori

« Aide moi à faire seul »
“L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir.”
“Éduquer, ce n’est pas dresser.”
“N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde aura changé lorsqu’ils seront grands. Aussi doit-on en priorité aider l’enfant à cultiver ses facultés de création et d’adaptation.”
“Un enfant enfermé dans ses limites reste incapable de se valoriser et n’arrivera pas à s’adapter au monde extérieur.”
“L’enfant a une forme d’esprit capable d’absorber la connaissance.”
“Ce qui manque, ce n’est pas le temps, c’est la patience.”
– » Toute aide inutile est une entrave au développement de l’enfant »
“L’école doit devenir le lieu où l’enfant peut vivre dans la liberté.”
-« Nous devons retrousser nos manches et faire de l’enfant notre préoccupation principale. Les efforts de la science doivent se centrer sur lui, car il est la source et la clé des énigmes de l’humanité. »

Que vous soyez dans une école, Montessori, privée, publique, bonne rentrée les petits.

 

 

 

 

 

 

4 commentaires

  1. Super article! (Je suis totalement fan de cette femme et de sa méthode de toutes façons!)
    J’ignorais que tes fils étaient passés par là… À mon avis, même avec les « couacs » que tu évoques ça a certainement été très formateur… et très positif !
    Bisous Sabrina!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s