Chronique d’une coloscopie

Test de dépistage du cancer colorectal de Jean-Jean positif. Rendez-vous chez le gastro-entérologue pour prendre la direction de la sacrosainte coloscopie.

Chronique d’une coloscopie

 

Rassuré

Jean-Marc sort de ce premier rendez-vous rassuré et confiant. Le gastro-entérologue lui affirme qu’un test positif, ne veut pas dire cancer, d’autant que toujours d’après le médecin ces tests sont extrêmement sensibles. Il précise qu’il est fréquent de ne rien trouver lors de la coloscopie. En admettant qu’il trouve des trucs, comme par exemple des vilains polypes, il y a des chances là encore pour qu’ils soient bénins. Le jour J arrive, Jean-Marc est toujours confiant et rassuré. Je l’attends à la sortie de la clinique en faisant les cent pas et en me bouffant tous les doigts. Dans la famille anxiété, je demande la mère. Je récupère mon petit mari qui sort de la clinique allégé de trois polypes et au passage d’un vomi. Je cherche notre Uber tout en tenant le bras de Jean-Marc qui vomit à mes pieds. Je vous rassure,  nos premiers rendez-vous love étaient un peu plus glamour.

Deux Spasfon par jour

Le retour à la maison n’est pas plus romantique. Après des montés en température par intermittence, le samedi matin j’appelle la clinique, et demande si un médecin peut nous recevoir.  « Ah non! Désolé pas le week-end, rappelez lundi. Bon week-end madame. » Putain! Je le sens bien ce week-end. Fièvre et douleurs après une coloscopie nous sommes d’accord, faut être cons pour attendre lundi. On fonce aux urgences les plus proches, c’est à dire à Hôtel Dieu. Nous voilà comme deux paumés devant les urgences de l’Hôtel Dieu fermés pour cause de… de? Je vous laisse deviner. Encore un peu de suspense.  Pour cause de Covid bien sûr. C’est magnifique, à ce moment précis j’adore ma vie. Direction un autre grand hôpital parisien où Jean-Marc est reçu plutôt rapidement par un médecin, c’est à dire environ 4heures après son admission. On le rassure à nouveau en lui disant la plus grosse ânerie de tous les temps. A savoir que ces symptômes sont tout ce qu’il y a de plus normal. Vous venez de subir une coloscopie, c’est normal. Les douleurs ? C’est normal. « Prenez deux Spasfon par jour et ça ira. Si ça ne passe pas, faites une écho ».

Avis à tous: si après une coloscopie avec ablation de polypes vous ressentez des douleurs au ventre accompagnés d’une gentille fièvre, prenez deux Spasfon. Ca coute pas cher et ça fera l’affaire.

Nous passons le week-end avec notre ami Spasfon. La fièvre baisse, nous pensons à tort que tout s’améliore. Lundi nous appelons le gastro-entérologue qui inquiet prescrit une analyse de sang dont le taux de CRP est monté à 140. Pour info, les valeurs normales du taux de CRP se situent sous la barre des 6 mg / l de sang. J’appelle tous les centres d’imagerie encore ouverts pour réaliser le scanner, on me répond que d’une, ça va fermer et que de deux, demain 11 novembre c’est férié. Je n’aurai pas de rendez-vous avant plusieurs jours. On abandonne l’affaire pour encore une fois foncer aux urgences. Le scanner est passé, verdict: une perforation du colon avec bien entendu infection. Je vous épargne nos 8 heures passées en enfer aux urgences, et passe directement par la case sortie.

Taxi conventionné

Lorsque j’ose demander à la gentille dame de l’accueil si nous pouvons appeler un taxi conventionné j’ai eu l’impression de demander à parler à Dieu. Elle nous envoie chercher le médecin qui lui nous renvoie à l’accueil. Elle s’agace , nous balance un « Mais vous n’êtes pas pris en charge à 100% »  Je tente de lui expliquer que notre mutuelle prend en charge et qu’il est hors de question de galérer dans les rues de Paris avec un trou dans l’colon. Elle ne m’écoute pas et me tourne le dos, revient me voir pour me donner une photocopie de ma carte vitale (là j’ai rien compris), retourne à son clavier et me tourne à nouveau le dos.

Dis la vilaine qui n’accueille pas correctement les patients, je viens d’adhérer à une mutuelle que me coute 200 balles par mois qui rembourse quedal mais qui va prendre en charge mes frais de transports. C’est simple, on appelle ce putain de taxi, on quitte cet enfer et tu es débarrassé de nous. 

Nous sommes rentrés en ambulance. C’était très sympa.

 

 

 

7 commentaires

  1. Mais c’est pas possible, ça ! J’ai honte de cette société de merde (pardon Jean-Jean) qui traite les humains comme on ne traiterait pas Diego !
    Dis-moi, depuis le 11 novembre, comment va ton chéri ?
    Des bises/bisous à tous les deux et encore d’autres, tant que vous en voulez.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Martine, on prend tes bises/bisous avec grand plaisir. C’est un truc de dingue n’est ce pas. Il va mieux, bien mieux même. Toujours sous antibiotiques mais il peut stopper son régime sans résidu. Demain couscous! Nan je déconne, je ne sais pas faire le couscous. Seulement acheter des Kalb’el louze. Je fais ma maligne à présent mais qu’elle trouille on a eu, et la colère bien sur. On t’embrasse bien fort.

      Aimé par 1 personne

  2. Oh la la mais je tombe des nues! J’ai pas su que vous étiez dans ces angoisses !!! Je suppose (et surtout j’espère vivement !) que Jean Marc va mieux!
    Que d’émotions pour un 11 novembre!
    Gros bisous et de toutes façons je te contacte très vite (là il est 1h du matin je vais peut-être vous laisser dormir mais dès demain tu n’y coupes pas !)!
    Bises

    Aimé par 1 personne

  3. C’est quoi se bordel ? Nos maris ont monté un collectif ou quoi ? Y en a un troisième chez les blogueuses EFA qui va mal ? Non parce que jamais 2 sans 3 …. je vous embrasse fort, courage, patience & un verre d’alcool seront tes meilleurs alliés pour soutenir un homme malade … non je plaisante. Bon rétablissement à Jean Jean !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s